NOUVELLES

La femme arrêtée au Liban ne serait pas l'épouse du leader de l'État islamique

03/12/2014 10:58 EST | Actualisé 02/02/2015 05:12 EST

BAGDAD - La femme arrêtée récemment au Liban n'est pas une des épouses du mystérieux leader du groupe armé État islamique, a affirmé mercredi un dirigeant irakien.

Le porte-parole du ministère irakien de l'Intérieur, Saad Maan, a indiqué par voie de communiqué qu'il s'agit plutôt de la soeur d'un terroriste présumé détenu en Irak.

Le communiqué ajoute à la confusion qui entoure l'identité réelle de la femme et de l'enfant qui ont été arrêtés en possession de faux papiers il y a une dizaine de jours, dans le nord du Liban.

Des dirigeants libanais croient que la femme, Saja al-Dulaimi, est une des épouses du leader des djihadistes, Abou Bakr al-Baghdadi.

Al-Dulaimi avait été arrêtée par les autorités syriennes puis relâchée lors d'un échange de prisonniers avec le Front Nousra, la branche d'Al Qaïda active en Syrie. Elle pourrait maintenant servir de monnaie d'échange pour obtenir la libération de 20 soldats et policiers libanais capturés par l'organisation terroriste.

Un dirigeant militaire libanais a déclaré mercredi, sous le couvert de l'anonymat, que la femme a affirmé être l'épouse d'Al-Baghdadi pendant son interrogatoire.

M. Maan prétend plutôt que la femme est la soeur d'Omar Abdoul Hamid al-Dulaimi, qui est détenu pour terrorisme en Irak.

PLUS:pc