NOUVELLES

Décès de Jean Béliveau: ex-joueurs et politiciens expriment leur tristesse (VIDÉOS/TWITTER)

03/12/2014 08:02 EST | Actualisé 02/02/2015 05:12 EST

MONTRÉAL - Jean Béliveau était un grand homme, pas seulement en raison de ses performances inoubliables sur la glace, mais aussi pour l'image forte qu'il renvoyait aux Québécois d'eux-mêmes, a déclaré le premier ministre Philippe Couillard.

«L'ensemble des Québécois a du chagrin aujourd'hui», a-t-il ajouté.

Il s'est rappelé sa première rencontre avec le célèbre joueur.

«À 13 ans, première fois, j'étais allé me cacher derrière le forum pour attendre les joueurs après leur pratique. En 1970. Puis, j'avais réussi à avoir un autographe de chaque joueur, incluant le sien», s'est remémoré M. Couillard, le sourire dans la voix en racontant ce souvenir. Une expédition près du forum que beaucoup de petit garçons et de filles au Québec ont aussi fait.

Les nombreuses réactions au décès de l'ancien capitaine du Canadien, survenu à Longueuil mardi soir à l'âge de 83 ans, rappellent que l'homme a marqué l'imaginaire de plusieurs générations.

Le premier ministre du Canada, Stephen Harper, un fervent amateur de hockey, l'a qualifié de «véritable légende, un Grand».

Dans son message envoyé sur twitter, il a offert ses condoléances à la famille du célèbre hockeyeur.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a soutenu que M. Béliveau avait été une inspiration pour tous, qu'il avait été un gentleman. Il a ajouté que les drapeaux seront mis en berne à Montréal.


L'ancien premier ministre québécois Jean Charest n'a pas lésiné sur les éloges.

«À mes yeux à moi, il incarne tout ce qu'il a de plus noble dans les valeurs de la population canadienne et québécoise. C'est vraiment un homme exceptionnel et sa carrière et sa vie, qui était évidemment celle d'un hockeyeur, est aussi importante que ce qu'il a réalisé sur la glace parce que c'était un homme généreux, un homme qui s'est beaucoup donné à sa communauté», a-t-il confié en entrevue.

Le propriétaire des Canadiens de Montréal, Geoff Molson, a écrit dans un communiqué que tous les membres de l’organisation étaient profondément peinés et touchés par le décès de Jean Béliveau. Il a ajouté que la contribution de cette célébrité au développement du hockey et de la société avait été immense.

M. Molson a aussi mentionné que son organisation avait accepté de prendre en charge les cérémonies qui se dérouleront au cours des prochains jours.





Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter