NOUVELLES

À l'aube d'un gros match à Chicago, Dallas veut rester invaincu à l'étranger

03/12/2014 06:45 EST | Actualisé 02/02/2015 05:12 EST

LAKE FOREST, États-Unis - Si les Cowboys de Dallas peuvent éviter un autre effondrement en fin de saison, le titre de section va rester à leur portée. Mais pour cela, il faut d'abord battre les Bears ce jeudi, à Chicago.

Pour les Cowboys (8-4), la dernière présence en éliminatoires remonte à janvier 2010. C'est dû en partie au fait que ces dernières années, les fins de campagne ont souvent été difficiles pour eux.

En 2011, ils ont perdu quatre de leurs cinq derniers matches. Un an plus tard, ils ont échappé leurs deux dernières rencontres. Et en 2013, ils ont été battus dans trois de leurs quatre dernières sorties.

Ils ont terminé chacune des ces saisons avec un dossier de 8-8. Cela ajoute à la pression pour se rendre jusqu'aux éliminatoires cette fois-ci, d'autant plus que l'équipe avait six victoires après sept matches.

Jeudi dernier, les Eagles ont dominé les Cowboys 33-10 à Dallas. Le quart Tony Romo a paru être le joueur le plus affecté par le repos de seulement trois jours avant le match précédent, commettant deux interceptions en plus de subir quatre sacs. Il faut aussi dire que la défense a permis 464 verges, leur pire rendement de la saison à ce chapitre.

Chez les Bears (5-7), le revers de jeudi dernier à Detroit a mis le club en grand péril de rater les éliminatoires pour la septième fois en huit ans.

D'ici la fin de la saison, leur rôle pourrait se limiter à être ceux qui mettent des bâtons dans les roues. Ils auront la chance de le faire jeudi, Dallas n'ayant pas encore perdu à l'étranger après cinq matches, cette saison. Les Bears ont d'ailleurs remporté leurs deux derniers matches au Soldier Field.

PLUS:pc