NOUVELLES

La femme du leader de l'ÉI est arrêtée au Liban en compagnie de son fils

02/12/2014 08:47 EST | Actualisé 01/02/2015 05:12 EST

BEYROUTH - La femme du leader du groupe armé État islamique et un enfant qui pourrait être son fils ont été épinglés au Liban il y a quelques jours, ont révélé mardi deux responsables libanais.

La femme et l'enfant ont été arrêtés il y a une dizaine de jours en possession de faux papiers, a dit un dirigeant militaire. La femme est actuellement interrogée.

La femme serait une des épouses d'Abou Bakr al-Baghdadi, le mystérieux leader de l'organisation État islamique.

Le responsable militaire a tout d'abord indiqué que la femme est une citoyenne syrienne. Il a ensuite affirmé qu'il s'agit d'une Irakienne qui se arrivait de Syrie.

Il s'agirait de Saja al-Dulaimi, une femme qui a été détenue par les autorités syriennes et relâchée lors d'un échange de prisonniers avec le Front Nousra, la branche d'Al-Qaïda en Syrie, plus tôt cette année. La femme aurait admis «pendant son interrogatoire» être l'épouse d'al-Baghdadi, selon ce responsable.

Les dirigeants libanais tentent depuis un moment d'obtenir la libération de 20 soldats et policiers capturés en août par les djihadistes du groupe État islamique et du Front Nousra.

La femme pourrait maintenant servir de monnaie d'échange.

Des tests génétiques sont menés pour déterminer si l'enfant est le fils de la femme arrêtée.

L'arrestation a tout d'abord été révélée par le quotidien libanais As-Safir, qui a indiqué qu'ils ont été épinglés près d'un poste frontalier avec la Syrie grâce à la collaboration de plusieurs agences étrangères du renseignement.

Des experts ont toutefois prévenu qu'il sera très difficile de déterminer si la femme est vraiment l'épouse d'al-Baghdadi.

PLUS:pc