NOUVELLES

La Bourse de Toronto recule, toujours minée par les prix des matières premières

02/12/2014 05:44 EST | Actualisé 01/02/2015 05:12 EST

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé mardi en légère baisse, alors que se poursuivait le déclin du cours de certaines matières premières, notamment le pétrole, le cuivre et l'or.

L'indice composé S&P/TSX a terminé la séance en baisse de 5,25 points, à 14 620,07 points, tiré vers le bas par les secteurs de l'or et des métaux. Le TSX a cumulé un recul de plus de 400 points lors des quatre dernières séances.

Le dollar canadien s'est pour sa part déprécié de 0,51 cent US à 87,77 cents US.

Le secteur torontois de l'énergie a réussi à progresser de 0,4 pour cent, même si le cours du pétrole brut a effacé 2,12 $ US à 66,88 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York.

Le secteur des métaux et minerais diversifiés a perdu 0,1 pour cent, le cours du cuivre ayant retraité de 6,5 cents US à 2,892 $ US la livre à New York. Le groupe des actions aurifères a lui aussi reculé, de 2,8 pour cent, pendant que le prix du lingot d'or abandonnait 18,70 $ US à 1199,40 $ US l'once à New York.

Le secteur de la finance a glissé de 0,7 pour cent après que la Banque de Montréal (TSX:BMO) eut lancé la période de résultats trimestriels bancaires avec un bénéfice du quatrième trimestre inférieur aux attentes des analystes.

La banque a affiché un profit net de 1,07 milliard $ pour son plus récent trimestre, essentiellement inchangé par rapport à celui de l'an dernier. Sur une base ajustée, son bénéfice par action de 1,63 $ était cependant inférieur de 5 cents à celui que prévoyaient les experts.

Les principales activités bancaires canadiennes de la Banque de Montréal ont affiché une solide croissance de 14 pour cent, mais celle-ci a été contrebalancée par des déclins dans les divisions des marchés des capitaux et de la gestion de patrimoine. L'action de la banque s'est repliée de 1,87 $ à 81,42 $.

Aux États-Unis, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a clôturé à un sommet record de 17 879,55 points, en hausse de 102,75 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a gagné 13,11 points à 2066,55 points et que l'indice composé du Nasdaq a grimpé de 28,46 points à 4755,81 points.

PLUS:pc