NOUVELLES

Une exposition consacrée à André Brassard à la Grande Bibliothèque

01/12/2014 02:58 EST | Actualisé 31/01/2015 05:12 EST

MONTRÉAL - André Brassard, pilier du théâtre québécois, fait présentement l'objet d'une exposition à la Grande Bibliothèque de Montréal, un étage au-dessus de celle consacrée à son complice de plusieurs années, Michel Tremblay.

L'exposition «Échos-André Brassard» est accessible gratuitement, aux heures d'ouverture de la Grande Bibliothèque, jusqu'au 6 septembre 2015.

«Ce projet-là a pris naissance il y a trois ans. Je travaillais sur l'exposition de Michel Tremblay à Québec. En faisant cette exposition-là, j'ai découvert qu'André est une personne qui avait aussi, pour moi, un besoin de présenter son travail», a relaté Jimmy Lakatos, du studio de création Artificiel, à l'origine du projet.

L'exposition commence dès les années soixante, marquées par le succès des «Belles soeurs» de Michel Tremblay, puis s'attarde non seulement à son travail de direction d'acteurs, mais aussi à celui de professeur à l'École nationale de théâtre jusqu'en 2001.

De nombreux témoignages lui sont rendus, parmi lesquels ceux de Michel Tremblay, Rita Lafontaine, Élise Guilbeault, Michèle Rossignol et celui d'un autre metteur en scène célèbre: Robert Lepage.

L'exposition compte aussi un kiosque appelé «le Scrabble d'André» dans lequel on retrouve les termes fétiches du metteur en scène. Pour chaque expression, M. Brassard a enregistré un commentaire personnel.

«Échos-André Brassard» puise aussi dans le répertoire de photographies d'archives du Théâtre du Rideau vert et du Théâtre du Nouveau Monde, notamment.

«Nous avons pris le pari de faire dialoguer la photographie d'archives avec des paroles vives, celles d'une douzaine d'artistes qui ont fréquenté André dans l'intimité d'une salle de répétition ou qui ont vu son travail dans l'obscurité d'une salle de théâtre. Nous avons recueilli un peu de leurs souvenirs, de leurs pensées, de leur méditation et de leurs histoires, comme autant de témoignages vivants des spectacles d'André et de l'importance qu'il a eue dans leurs parcours d'auteurs, d'interprètes, de metteurs en scène, d'amoureux du théâtre», a résumé Sylvain Schryburt, commissaire de l'exposition.

M. Brassard a assisté à la présentation officielle de l'exposition qui lui est consacrée, lundi après-midi, aux côtés des concepteurs et organisateurs. Il a subi un accident vasculaire cérébral en 1999. Il se déplace aujourd'hui en fauteuil roulant.

PLUS:pc