NOUVELLES

Un député conservateur s'est rendu en Ukraine pour remettre de l'équipement

01/12/2014 04:35 EST | Actualisé 31/01/2015 05:12 EST

OTTAWA - James Bezan, le secrétaire parlementaire du ministre de la Défense nationale, a accompagné à deux reprises l'envoi d'équipements militaires non meurtriers en Ukraine, prenant ainsi de cours les forces aériennes du pays.

Selon des documents obtenus en vertu de la Loi d'accès à l'information, M. Bezan et un de ses employés ont été des additions de dernière minute sur la liste de passagers à bord d'un appareil C-130J transportant des casques, des gilets pare-balles, des tentes et des sacs de couchage.

M. Bezan accompagne présentement aussi un autre envoi parti jeudi dernier. Il profite de l'occasion pour se faire prendre en photo.

Un grand nombre d'électeurs de la circonscription de Selkirk-Interlake, au Manitoba, que représente M. Bezan à la Chambre des communes, sont d'origine est-européenne.

Une porte-parole du ministre de la Défense Rob Nicholson a affirmé que le gouvernement ukrainien avait réclamé la présence de M. Bezan. Personne à l'ambassade d'Ukraine n'était disponible pour vérifier cette déclaration.

Le gouvernement Harper a annoncé la semaine dernière l'envoi d'articles en surplus des Forces armées canadiennes, dont des manteaux, des pantalons, des bottes en Gore-Tex et des paires de gants. Le Canada espère ainsi accroître les capacités des Forces armées ukrainiennes qui combattent des rebelles prorusses dans l'est du pays.

L'aviation canadienne n'a été avisée du premier voyage de M. Bezan, le 7 août, qu'environ 36 heures à l'avance, ce qui a déclenché l'envoi d'une série de courriels entre plusieurs officiers supérieurs responsables des communications et de la planification.

PLUS:pc