NOUVELLES

Nigeria: le marché de Maiduguri est le théâtre d'un nouvel attentat

01/12/2014 08:59 EST | Actualisé 31/01/2015 05:12 EST

BAUCHI, Nigeria - Des attentats attribués à des militants islamistes ont été perpétrés lundi dans les capitales de deux États du nord-est du Nigeria, faisant un nombre encore inconnu de victimes.

Deux explosions se sont produites sur le marché de Maiduguri, le même endroit où deux kamikazes ont tué 70 personnes la semaine dernière. Des secouristes s'affairaient lundi à dégager les corps des morts et des blessés.

Maiduguri est la capitale de l'État de Borno.

Un témoin a raconté à l'Associated Press avoir vu des victimes couvertes de sang ou très grièvement blessées.

Un autre témoin a affirmé que l'attentat de lundi a lui aussi été commis par «deux filles».

À Damataru, la capitale de l'État de Yobe, à 135 kilomètres à l'ouest de Maiduguri, des hommes armés ont attaqué et incendié un commissariat de police tout juste à l'extérieur de la ville. Un témoin rapporte que le commissariat a été complètement détruit.

Le ministère de la Défense a annoncé qu'un avion de chasse et un hélicoptère de combat ont été déployés pour repousser les assaillants.

Ces attaques sont probablement l'oeuvre des djihadistes de Boko Haram, un groupe islamiste qui terrorise la région depuis plusieurs années.

PLUS:pc