NOUVELLES

Moldavie: Les partis pro-européens sont en avance; le dépouillement se poursuit

01/12/2014 04:10 EST | Actualisé 31/01/2015 05:12 EST

CHISINAU, Moldavie - Les partis pro-Europe moldaves ont amorcé des discussions sur la possibilité de former une coalition, lundi, alors que les résultats préliminaires les placent en position de force malgré une baisse des appuis.

Avec 97,7 pour cent des votes dépouillés, les trois partis pro-Europe étaient en avance avec 45,5 pour cent des voix, tandis que les deux partis pro-Russie détenaient 38,5 pour cent des appuis. La part d'appuis aux partis pro-Europe a diminué puisqu'elle était de près de 52 pour cent en 2010.

Le chef du Parti libéral démocratique, Vlad Filat, a déclaré qu'il n'était pas très heureux du résultat, mais qu'il y avait toujours une possibilité de mettre sur pied un gouvernement pro-Europe. Son parti détenait près de 20 pour cent des voix.

L'élection de dimanche a pris une signification importante avec le mécontentement qui règne en Ukraine. La Moldavie, comme l'Ukraine, détient une région séparatiste pro-Russie dans l'est du pays. Le Parti des socialistes, un groupe pro-russe, était en avance sur tous les partis avec 20,7 pour cent des appuis.

Les partis ont besoin d'au moins six pour cent des votes pour gagner des sièges au Parlement, qui compte 101 membres.

Les votes restants proviennent du vote par correspondance, et trancheront plus ou moins également entre les pro-Russie et les pro-Europe.

Même si les partis pro-Europe demeuraient au gouvernement, ils n'auraient pas assez de sièges pour élire un président, ce qui pourrait mener à des luttes politiques et potentiellement ralentir le rythme de l'adoption des réformes.

L'analyste politique Ion Tabarta croit que les réformes pro-européennes «continueront probablement».

PLUS:pc