NOUVELLES

Le projet hydroélectrique de Muskrat Falls respecte son budget et son échéancier

01/12/2014 01:01 EST | Actualisé 31/01/2015 05:12 EST

SAINT-JEAN, T.-N.-L. - Nalcor Energy affirme que le mégaprojet hydroélectrique de Muskrat Falls respecte toujours le budget et les échéanciers prévus.

Le président et chef de la direction de Nalcor, Ed Martin, affirme qu'il prévoit toujours commencer à produire de l'électricité d'ici la fin de 2017 et que le coût final du projet réalisé au Labrador demeure inchangé après les révisions à la hausse de l'été dernier.

Nalcor avait indiqué, en juin, que les coûts du projet avaient augmenté de près de 800 millions $.

Le projet conjoint réalisé avec le fournisseur d'énergie néo-écossais Emera (TSX:EMA) doit transporter l'électricité de Muskrat Falls à Terre-Neuve et en Nouvelle-Écosse par le biais de lignes de transport terrestres et sous-marines.

La part de Nalcor est évaluée à 6,99 milliards $.

Le coût total du projet est estimé à près de 8,6 milliards, Emera devant investir 1,577 milliard $ sur le câble sous-marin, surnommé le Lien Maritime, qui permettra de livrer l'électricité produite par le barrage du centre du Labrador.

Les travaux de construction ont déjà débuté pour le câble sous-marin de 170 kilomètres qui reliera le Cap Breton au sud-ouest de Terre-Neuve.

PLUS:pc