NOUVELLES

Le PAM suspend l'aide alimentaire en Syrie en raison de difficultés financières

01/12/2014 06:08 EST | Actualisé 31/01/2015 05:12 EST

BEYROUTH - Le Programme alimentaire mondial (PAM) de l'Organisation des Nations unies a décidé de suspendre un programme destiné à 1,7 million de réfugiés syriens pour des raisons financières puisque plusieurs donateurs n'ont pu respecter leurs engagements.

Le fait de suspendre le programme, qui procure des bons électroniques aux réfugiés syriens de la Jordanie, du Liban, de la Turquie, de l'Irak et de l'Égypte pour leur permettre de se procurer de la nourriture dans des commerces locaux, signifie que plusieurs familles «seront affamées», a déclaré l'agence des Nations unies dans un communiqué.

L'agence soutient que la suspension sera désastreuse pour les familles, mettra en danger la santé et la sécurité des réfugiés et causera potentiellement des tensions et de l'instabilité dans les pays d'accueil.

La guerre civile qui dure depuis trois ans et demi en Syrie a tué plus de 200 000 personnes et a déclenché une crise humanitaire importante en forçant trois millions de personnes à trouver refuge dans d'autres pays, et 6,5 millions d'autres à se déplacer à travers le pays. La tentative de répondre aux besoins des gens affectés par la crise a mis beaucoup de pression sur les pays d'accueil et sur les organismes d'aide humanitaire.

La directrice exécutive du Programme alimentaire mondial, Ertharin Cousin, a indiqué que plusieurs donateurs n'ont pas honoré leur engagement, ce qui laisse la branche syrienne de l'agence en manque de financement. Mme Cousin soutient que le programme aurait besoin de 64 millions $ US pour soutenir les réfugiés syriens au mois de décembre seulement.

L'agence des Nations unies affirme que le programme des bons électroniques sera immédiatement remis en marche en Syrie lorsqu'elle aura reçu le financement nécessaire.

PLUS:pc