NOUVELLES

Le film «Boyhood» de Linklater est choisi par les critiques de New York

01/12/2014 04:43 EST | Actualisé 31/01/2015 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - Le film «Boyhood» («Jeunesse»), relatant pendant 12 ans, en «temps réel», la vie d'un jeune Américain, a été choisi meilleur film par les critiques new-yorkais.

Le réalisateur du film, Richard Linklater, a aussi été récompensé, tout comme Patricia Arquette, sacrée meilleure actrice de soutien.

Ce soutien important du New York Film Critics Circle, l'une des plus influentes associations de critiques des États-Unis, donne un parfum d'Oscar à ce film plutôt indépendant.

Le prix du meilleur acteur a été décerné à Timothy Spall pour «Mr. Turner», biographie du peintre britannique réalisée par Mike Leigh. Marion Cotillard a été couronnée meilleure actrice pour ses performances dans deux films, «Deux jours, une nuit», des frères Dardenne, et «The Immigrant» («L'immigrante»), qui a valu par ailleurs un prix au directeur photo Darius Khodji.

Le prix du meilleur acteur de soutien est allé à J.K. Simmons, qui interprète l'impitoyable professeur de jazz dans «Whiplash».

Ces choix illustrent par ailleurs que cette association de critiques, fondée en 1935, prend parfois des chemins de traverses: le nom de Timothy Spall est souvent oublié au profit de Michael Keaton («Birdman») et Benedict Cumberbatch («The Imitation Game»), et Marion Cotillard est habituellement éclipsée par Reese Witherspoon («Wild») et Julianne Moore («Still Alice»).

C'est «The Lego Movie» («Le film Lego») qui est salué côté animation, alors que le film polonais «Ida» continue de remporter du succès à l'extérieur de son pays. Le documentaire de Laura Poitras sur Edward Snowden, «Citizenfour», a remporté le prix dans la catégorie «non-fiction». Le scénario déjanté du «Grand Budapest Hotel» («L'hôtel Grand Budapest») a valu un prix au réalisateur Wes Anderson.

Les prix seront remis lors d'une cérémonie le 5 janvier à New York.

PLUS:pc