NOUVELLES

Fuite de gaz à Limoilou: la flamme brûle toujours

01/12/2014 07:40 EST | Actualisé 01/12/2014 07:40 EST
Radio-Canada

La flamme que les pompiers de Québec ont allumée samedi à l'aide d'une torche dans le secteur de Limoilou afin de consumer une fuite de gaz naturel brûle toujours lundi matin.

Les pompiers, qui sont sur les lieux 24 heures sur 24, effectuent un travail de surveillance étroite. D'heure en heure, ils font des lectures de concentration de gaz afin de s'assurer que ce dernier ne migre pas au sol. Les risques sont cependant faibles, ont fait savoir les pompiers.

Selon eux, il s'agit d'une opération inédite non seulement à Québec, mais dans la province. « C'est du jamais vu au Québec [...] On est vraiment dans une situation exceptionnelle et unique », affirme Sylvie Voisel, porte-parole du Service contre l'incendie de la Ville de Québec.

Les pompiers de Québec ignorent toujours, à l'heure actuelle, combien de temps la flamme consumera le gaz naturel.

Samedi en fin d'après-midi, les pompiers ont réussi, grâce à l'installation de canalisations, à rediriger le gaz qui fuyait vers une torche, consumant ainsi la matière volatile.

Retour peu probable des évacués lundi

Par ailleurs, les 65 personnes âgées qui avaient été évacuées par mesure préventive vendredi soir d'une résidence pour aînés ne pourront probablement pas réintégrer leur domicile dans la journée de lundi, comme c'était prévu au départ.

Cette poche de gaz, qui s'est formée naturellement dans le sol, a été percée à la suite de travaux de forage en vue de la construction du nouveau centre hospitalier, près de la 24e Rue.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter