NOUVELLES

Des travailleurs de Résolu ont manifesté lundi midi à Baie-Comeau

01/12/2014 05:07 EST | Actualisé 31/01/2015 05:12 EST

BAIE-COMEAU, Qc - Quelque 300 personnes, dont plus de la moitié sont des employés de Produits forestiers Résolu, ont manifesté lundi midi à Baie-Comeau, à l'appel des élus de la Côte-Nord.

L'économie de la région est menacée par la fermeture de deux des trois machines à papier en décembre à la papetière, faute de pouvoir obtenir un approvisionnement suffisant en copeaux de bois.

L'épidémie de la tordeuse des bourgeons de l'épinette sévit dans le parterre de coupe de Résolu et rendra bientôt les arbres dévorés inutilisables pour les scieries de la région. Ces dernières fournissent en plus la papetière pour la fabrication de papier journal.

Les industriels de la Côte-Nord négocient depuis des semaines avec Québec afin de récupérer ce bois et pour que le gouvernement compense les coûts supplémentaires en raison de la configuration accidentée des parterres de récolte.

Seule une entente sur ces demandes permettrait de faire redémarrer la machine numéro un de la papetière Résolu, qui s'est arrêtée pour une durée indéterminée dimanche soir, entraînant 26 personnes au chômage.

Il est prévu que la machine numéro trois fera de même le 12 décembre, ce qui enverrait 60 autres personnes à la recherche d'un emploi et ne laisserait qu'une seule machine en production.

Selon le directeur adjoint du syndicat Unifor, Renaud Gagné, cette situation crée de l'incertitude et rend précaire la survie même de l'usine.

Des triangles verts, symbolisant la mobilisation régionale, et des dépliants ont été distribués aux automobilistes pendant la manifestation.

Plus de 80 commerçants ont même fermé leurs portes durant l'heure du dîner en guise d'appui aux travailleurs de Résolu.

PLUS:pc