NOUVELLES

Des rebelles maoïstes tuent au moins 13 paramilitaires indiens

01/12/2014 08:45 EST | Actualisé 31/01/2015 05:12 EST

PATNA, Inde - Au moins 13 soldats paramilitaires indiens ont été tués lundi lors d'une attaque perpétrée par des rebelles maoïstes dans le centre du pays.

Un responsable policier de l'État de Chhattisgarh précise que l'attaque s'est produite dans le district de Sukma, à 385 kilomètres au sud de Raipur, la capitale de l'État.

R.K. Vij a expliqué que des membres de la Force policière centrale de réserve combattent les rebelles dans un secteur reculé et isolé où ils sont solidement implantés, mais que les détails sont difficiles à obtenir.

Les rebelles sont considérés par certains comme étant la plus importante menace à la sécurité intérieure de l'Inde. Ils sont présents dans 20 des 28 États du pays et disposent de milliers de combattants, selon le ministère indien de l'Intérieur.

Les rebelles, qui se disent inspirés par le révolutionnaire chinois Mao Zedong, luttent depuis plus de 30 ans dans le centre et l'est de l'Inde. Ils lancent fréquemment des attaques à la sauvette pour réclamer une plus grande part des ressources naturelles de la région, et plus d'emplois pour les fermiers et les pauvres.

Les rebelles prétendent représenter les pauvres qui dépendent de la terre pour leur survie, notamment les fermiers et les autochtones.

PLUS:pc