NOUVELLES

Ski de fond: Harvey 7e à Ruka, où Niskanen remporte un 15 km devant les siens

30/11/2014 10:46 EST | Actualisé 30/01/2015 05:12 EST

KUUSAMO, Finlande - C'est en terre natale que le Finlandais Iivo Niskanen a signé sa toute première victoire en Coupe du monde de ski de fond, dimanche.

Niskanen a remporté le 15 km classique en 35:09,40 sur la piste de Ruka, devenant le premier Finlandais à y triompher en 19 éditions de l'événement.

«J'avais de très bons skis, a dit le vainqueur. L'adhésion et la glisse étaient parfaites. Avant la course, je pensais peut-être me classer dans le top 6. Je crois que l'entraînement estival a rapporté.»

Le Québécois Alex Harvey s'est classé septième en 35:37,20.

«Ça c'est très bien passé, au-delà de mes attentes, a dit Harvey, troisième au classement général la saison dernière. À ce temps-ci de l'année, j'espérais un top-30 ou peut-être un top-20, mais je ne pouvais m'attendre à une septième place. La Coupe du monde de Ruka a toujours lieu la première ou la deuxième fin de semaine de la saison, c'est donc rare que je termine dans les premiers. Habituellement, j'ai toujours de la difficulté à retrouver mes aises en début de saison.

«Plus les années avancent, moins je suis fatigué en début de saison, a ajouté l'athlète de 26 ans. J'arrive à récupérer plus vite de mon entraînement estival et je ressens moins de fatigue. Les choses vont de mieux en mieux grâce à l'expérience, et ça me permet d'obtenir des résultats comme celui-là.»

Le champion en titre de la Coupe du monde, le Norvégien Martin Johnsrud Sundby, a fini deuxième en 35:19,70.

La troisième place est allée au Finlandais Sami Jauhojaervi (35:21,90), seulement un dixième de seconde devant le Norvégien Niklas Dyrhaug.

Niskanen, 23 ans, a remporté le sprint en équipe des Jeux de Sotchi avec Jauhojaervi, qui a 33 ans.

Pour ce qui est des autres Canadiens, Devon Kershaw a fini 14e, Ivan Babikov 57e et Graeme Killick 71e.

La Coupe du monde va se déplacer à Lillehammer en Norvège le week-end prochain.

«Mes résultats de la fin de semaine m'ont donné confiance, a mentionné Harvey. Le 15 km de Raka n'est pas un parcours que j'affectionne, car il y a beaucoup de montées très abruptes et ce n'est pas ma force. À Lillehammer, les courses me conviennent mieux et ça se déroule sous forme de mini-tour. J'aimerais me classer dans les dix meilleurs à la fin du mini-tour.»

PLUS:pc