NOUVELLES

Lock-out depuis minuit samedi soir à l'usine PACCAR de Sainte-Thérèse

30/11/2014 08:49 EST | Actualisé 30/01/2015 05:12 EST
Google Map

SAINTE-THÉRÈSE, Qc - En négociation pour le renouvellement de leur convention collective depuis deux mois, les quelque 900 travailleurs de l'usine PACCAR de Sainte-Thérèse, dans les Laurentides, ont été mis en lock-out à minuit samedi soir.

Le syndicat Unifor affirme que la direction de PACCAR avait annoncé à ses salariés que sa politique «pas de contrat, pas de travail» s'appliquerait dès l'échéance de la convention collective, donc à minuit samedi soir. Faute d'avoir obtenu une entente avant le délai, l'employeur a avisé le syndicat qu'il décrétait un lock-out.

Le syndicat trouve déplorable que PACCAR n'ait pas donné le temps aux travailleurs de voter.

Une offre globale et finale a été déposée par l'employeur samedi. Le comité de négociation a convoqué une assemblée extraordinaire de ses membres, dimanche matin, afin de présenter cette offre.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les plus grands syndicats du Québec