NOUVELLES

La coalition lance une trentaine de frappes contre le groupe État islamique

30/11/2014 11:02 EST | Actualisé 30/01/2015 05:12 EST
Anadolu Agency via Getty Images
RAQQA, SYRIA - NOVEMBER 25 : Smoke rises after air strikes by Syrian army warplanes on the ISIL-held northern city of Raqqa, Syria on November 25, 2014. At least 130 people have been killed when Syrian war planes struck in Raqqa. (Photo by Stringer/Anadolu Agency/Getty Images)

BEYROUTH - La coalition militaire dirigée par les États-Unis a lancé pendant la nuit de samedi à dimanche une trentaine de frappes aériennes contre des positions du groupe État islamique dans le nord-est de la Syrie.

Les frappes se sont produites à Raqqa et en périphérie de cette ville qui est essentiellement devenue la capitale des djihadistes.

Des frappes ont aussi touché une base aérienne que les militants ont arraché aux forces gouvernementales plus tôt cette année.

Ni l'Observatoire syriens des droits de la personne, à Londres, ni les Comités locaux de coordination n'étaient en mesure de fournir un bilan.

L'Observatoire fait toutefois état de 50 djihadistes tués samedi et tôt dimanche lors d'affrontements avec des combattants kurdes et lors de frappes aériennes de la coalition. Onze Kurdes auraient aussi perdu la vie.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

L'État islamique en 7 points