NOUVELLES

Élections à Taïwan: le parti au pouvoir a perdu beaucoup de plumes samedi

29/11/2014 10:57 EST | Actualisé 29/01/2015 05:12 EST

TAIPEI, Taïwan - Le Parti nationaliste prochinois a enregistré un revers plus important que prévu lors des élections locales tenues à Taïwan samedi, ce qui a porté un dur coup au président dont la réputation repose largement sur ses rapports étroits avec Pékin en plus de pousser le premier ministre a tiré sa révérence.

Cette formation politique a perdu le contrôle de huit communautés et comtés, incluant la ville de Taichung et le château fort de Taipei, la capitale taïwanaise.

Ce scénario tend à prouver que l'électorat est sérieusement en train de tourner le dos au chef d'État Ma Ying-jeou, ce qui donne à penser que ce sera difficile pour les nationalistes de maintenir leur contrôle sur le poste de président en 2016.

Dès samedi, M. Ma a présenté ses excuses aux partisans du Parti nationaliste et il s'est engagé à réformer rapidement cette formation politique pour qu'elle soit en mesure de rebondir éventuellement.

De son côté, le premier ministre Jiang Yi-huah a choisi de présenter sa démission après avoir été mis au courant de l'ampleur de la défaite de son camp.

Les Taïwanais viennent d'élire un grand total de 11 130 personnes.

Selon les résultats préliminaires, c'est le Parti progressiste-démocratique qui aurait enregistré les gains les plus importants lors de ce vote qui a eu lieu après une campagne féroce marquée par de multiples attaques personnelles.

PLUS:pc