NOUVELLES

Le policier de Ferguson Darren Wilson démissionne

29/11/2014 07:52 EST | Actualisé 29/11/2014 08:05 EST
St. Louis County Prosecutor's Office

Le policier blanc Darren Wilson, 28 ans, qui a tué début août le jeune noir Michael Brown, 18 ans, à Ferguson (Missouri, centre des Etats-Unis) déclenchant de violentes manifestations à travers le pays, a quitté la police, a affirmé samedi le journal St. Louis Post-Dispatch.

Le policier de Ferguson a adressé une lettre au quartier général de la police affirmant qu'il démissionnait en raison de problèmes de sécurité, selon le texte publié par le journal local.

"J'espérais continuer à travailler dans la police mais la sécurité des autres officiers de police et de l'ensemble de la communauté revêtent une très grande importance pour moi", a ajouté Darren Wilson dans sa lettre.

"On m'a dit que je si je continuais à exercer mon métier, je ferais courir des risques aux habitants et aux officiers de police de Ferguson, une éventualité que je me devais d'empêcher", a encore indiqué le policier.

L'avocat de Darren Wilson, Neil Bruntrager, avait annoncé mercredi que son client allait démissionner des forces de police et qu'il ne retravaillerait plus jamais en tant qu'officier de police.

La mort de Michael Brown le 9 août avait déclenché des émeutes dans la petite ville de la banlieue de Saint Louis, qui compte une majorité d'habitants noirs mais où presque tous les policiers sont blancs. Michael Brown n'était pas armé quand il a été tué de plusieurs balles par le policier.

La décision en début de semaine d'un grand jury de ne pas inculper Darren Wilson, qui a toujours affirmé avoir agi en état de légitime défense, a ravivé les tensions et conduit à de nouvelles émeutes. La situation s'est toutefois quelque peu apaisée en milieu de semaine.

Manifestations à Ferguson