NOUVELLES

Attentat au Nigeria: le président promet de retrouver les responsables

29/11/2014 12:26 EST | Actualisé 29/01/2015 05:12 EST

KANO, Nigeria - Le président nigérian s'est engagé à traquer les responsables de l'attentat de vendredi ayant tué au moins 102 personnes à la mosquée centrale de Kano en plus d'en blesser environ 150 autres.

Goodluck Jonathan a dit que son gouvernement va «continuer d'effectuer toutes les démarches nécessaires pour stopper les personnes et les groupes impliqués dans des actes de terrorisme».

De leur côté, certains travailleurs de la santé ont lancé un véritable cri du coeur.

Par exemple, le médecin Usman Bashir a confié à la presse, samedi, que la plupart des gens traités ont cruellement besoin de transfusions sanguines. Il a invité la population à donner du sang pour pouvoir secourir les survivants de l'attentat.

Au moment de l'attaque, des centaines de fidèles musulmans étaient réunis à la mosquée centrale, un lieu de culte qui est reconnu pour attirer des croyants modérés et qui est situé dans une région lourdement affectée par les exactions de Boko Haram.

Cette organisation n'a pas immédiatement reconnu sa responsabilité.

Cependant, l'attentat de vendredi s'apparente à d'autres attaques ayant déjà été perpétrées par ce groupe terroriste dans le nord du Nigeria, y compris à Kano.

PLUS:pc