POLITIQUE

Les médecins sont-ils moins travaillants qu'avant, comme le dit Gaétan Barrette?

28/11/2014 09:46 EST | Actualisé 28/11/2014 09:46 EST
Martin Barraud via Getty Images

Épreuve des faits - Le ministre de la Santé du Québec, Gaétan Barrette, veut forcer les médecins de famille à voir davantage de patients pour améliorer l'accès aux soins de santé. Selon lui, les médecins n'en font pas assez actuellement. Mais qu'en est-il vraiment?

Un texte de Jean-Philippe Robillard

« L'analyse sur la dernière période de 15 ans montre une diminution constante du nombre de jours travaillés et du nombre de patients vus par jour au Québec, et cet état de fait touche autant les médecins de famille que les médecins spécialistes. »

— Gaétan Barrette, ministre de la Santé

Vérification faite : le ministre Barrette a raison lorsqu'il affirme que la productivité des médecins de famille québécois est en baisse.

omnipratriciens

Au cours des six dernières années, selon les statistiques de la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ), les médecins de famille ont offert de moins en moins de services médicaux à leurs patients.

De 2007 à 2012, le nombre moyen d'actes médicaux faits par chaque omnipraticien est passé de 4600 à 4226 par année. Il s'agit d'une baisse de 8 %, ce qui signifie que chaque médecin de famille voit en moyenne moins de patients qu'auparavant.

Or, au cours de la même période, la rémunération à l'acte versée à ces médecins par la RAMQ est passée de 37 $ à 56 $. Une hausse de 51 %.

Chez les médecins spécialistes, la situation est la même. Là aussi, le nombre d'actes médicaux est en baisse.

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques statistiques sur la santé des Canadiens