NOUVELLES

Une fuite de gaz cause des maux de tête aux pompiers de Québec

28/11/2014 05:57 EST | Actualisé 28/11/2014 06:58 EST
Radio-Canada

La poche de gaz souterraine qui a été détectée sur un stationnement situé non loin de l'hôpital l'Enfant-Jésus à Québec, hier midi, n'a toujours pas été colmatée. Des experts sont attendus dans les prochaines heures pour tenter de résoudre le problème.

La poche de gaz qui s'est formée naturellement dans le sol a été percée à la suite de travaux de forage en vue de la construction du nouveau centre hospitalier près de l'Enfant-Jésus sur la 24e rue. Le gaz a été détecté à une profondeur de plus de 60 mètres dans le sol.

« Il faut trouver un moyen de colmater cette poche-là. Comme ça, elle peut évacuer pendant des heures et des heures, peut-être même des jours parce qu'on ne sait pas quelle grosseur elle a. C'est pour ça qu'on attend des spécialistes », précise Annie Marmen des pompiers de Québec.

Aucune évacuation n'a été nécessaire pour l'instant, mais les pompiers sont demeurés sur place toute la nuit. Des lectures pour détecter la présence de gaz sont effectuées régulièrement et le site est aussi arrosé pour éviter que les vapeurs ne s'échappent .

« La situation actuelle est sécuritaire pour tous », précise Annie Marmen. La nature du gaz n'est pas encore été déterminée.

Ce genre de phénomène naturel a déjà été observé à Québec en 1997 lors de travaux d'excavation. Il avait fallu près de 25 heures aux pompiers et aux experts avant de colmater la fuite.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter