NOUVELLES

Des toiles de Harris et Riopelle dépassent les attentes à la vente de Heffel

28/11/2014 10:00 EST | Actualisé 28/01/2015 05:12 EST

TORONTO - Une toile de l'artiste du Groupe des Sept Lawren Harris a été celle qui a attiré le plus d'attention, jeudi, à la vente automnale de la maison Heffel.

L'oeuvre, intitulée «Houses on Gerrard Street», a été vendue 1,12 million $, alors que l'on s'attendait à une mise de 350 000 $ à 450 000 $.

Cinq oeuvres de Jean-Paul Riopelle, dont «Ombrages» et «Sans titre», ont aussi fait mieux que prévu, permettant de récolter au total 2,25 millions $.

La vente, tenue à l'hôtel Park Hyatt de Toronto, incluait également «Study for Snowplow» d'Alex Colville, qui s'est vendue 47 200 $, un record pour une oeuvre sur papier de Colville vendue aux enchères.

«Retired Sea Captain in Newfoundland» de William Kurelek a été vendue 100 300 $, bien au-delà des estimations qui allaient de 40 000 $ à 60 000 $.

Une autre oeuvre ayant surpassé les prévisions a été «Uplands» d'Ivan Kenneth Eyre. On s'attendait à une mise de 60 000 $ mais la toile a finalement été vendue 318 600 $.

Au total, la maison Heffel a fait des ventes de 12 millions $.

PLUS:pc