Les sites de la CBC et de la LNH piratés par l'Armée électronique syrienne

Publication: Mis à jour:
WEBSITE HACKING
B2M Productions via Getty Images
Imprimer

TORONTO - Un groupe de pirates informatiques opérant sous le nom d'Armée électronique syrienne a brièvement attaqué les sites de la CBC, de la LNH et d'autres médias, jeudi.

Vers 8h30, le groupe a publié une image sur son compte Twitter, laissant entendre qu'il avait piraté l'entreprise Gigya, qui offre une technologie pour médias sociaux que les entreprises peuvent intégrer à leur site web.

Souhaitant à ses abonnés sur Twitter une joyeuse Action de grâces américaine, le groupe, qui appuie le président syrien Bachar el-Assad, a demandé à la presse de «ne pas prétendre que les membres de #ÉI sont des civils».

Certains visiteurs de la page CBCNews.ca et d'autres sites ont été accueillis par une fenêtre intruse dans laquelle était écrit: «Vous avez été piraté par l'Armée électronique syrienne».

Peu après 9h, CBC a écrit sur Twitter que le problème de sécurité avait été réglé, ajoutant que les internautes ayant accédé à son site ne couraient aucun risque.

Les sites de «Chicago Tribune», CNBC, «Forbes», «The Independant», «The Telegraph» et «Time Out» ont aussi été piratés.

L'Armée électronique syrienne, qui a déjà revendiqué le piratage de comptes Twitter pour y publier des messages pro-Assad, a redirigé des sites populaires vers sa propre page web et a vandalisé d'autres sites en y publiant ses propres textes et images.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
8 astuces pour sécuriser sa vie privée en ligne
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction