NOUVELLES

L'ancienne étoile des Alouettes Michael Soles sera honoré à la Coupe Vanier

27/11/2014 07:12 EST | Actualisé 27/01/2015 05:12 EST

MONTRÉAL - Le match de la Coupe Vanier sera particulièrement spécial pour l'ancien centre-arrière Michael Soles.

L'ex-membre des Eskimos d'Edmonton et des Alouettes de Montréal sera président honoraire du match de samedi entre les Carabins de l'Université de Montréal et les Marauders de l'Université McMaster, un titre qu'il partagera avec l'ancienne gouverneure générale du Canada Adrienne Clarkson.

On peut s'attendre à une chaleureuse ovation de la foule de plus de 20 000 spectateurs attendue au stade Percival-Molson de l'Université McGill, autant pour sa carrière de footballeur que pour sa bataille de neuf ans qui se poursuit contre la sclérose latérale amyotrophique (SLA), également connue comme la maladie de Lou Gehrig.

Avant son arrivée dans la LCF, Soles a aidé les Redmen de McGill à remporter la coupe Vanier en 1987, une victoire surprise de 47-11 face à l'Université de la Colombie-Britannique. Le natif de Pointe-Claire avait récolté 203 verges de gains au sol et deux touchés et avait été nommé joueur par excellence de la rencontre.

Jeudi, de nombreux membres de sa famille et des anciens coéquipiers et entraîneurs de McGill ont annoncé au nom de Soles la création de bourses d'études pour les membres des Redmen.

Âgé de 48 ans, Soles a regardé la conférence à partir de la première rangée. Il a été capable de se lever de sa chaise roulante pour quelques photos et il peut toujours parler en murmurant, mais il laisse les autres parler.

«Il a des symptômes depuis neuf ans et ils sont plus apparents depuis environ deux ans, alors nous avons cru que le moment était bon pour organiser quelque chose en même temps que la Coupe Vanier», a indiqué Wayne McRae, un des capitaines des Redmen en 1987 et partenaire de Soles au sein d'une entreprise de gestion financière.

«Nous commencions à ressentir une certaine urgence. Nous sommes à un point où Mike peut encore y participer et être ici, ce qui est important.»

Soles a obtenu son congé d'hôpital en septembre après un séjour de cinq mois et il vit maintenant avec sa mère, où il reçoit régulièrement la visite d'infirmières. Son épouse Catherine et leurs trois enfants habitent pas très loin.

Ses anciens coéquipiers sont impressionnés par son attitude positive malgré la maladie.

«Même ses médecins disent qu'une des raisons pour lesquelles il est un exemple à suivre est son attitude, a mentionné McRae. Il demeure positif.

«J'ai travaillé de manière quotidienne avec Mike et je ne l'ai jamais vu se plaindre au sujet de quoi que ce soit. Pas même une seule fois.»

Soles a connu une belle carrière de 11 saisons dans la LCF comme centre-arrière. Il a porté les couleurs des Eskimos de 1989 à 1995, gagnant la coupe Grey en 1993, avant de rentrer à Montréal pour quatre saisons lors du retour de l'équipe dans la LCF en 1996.

Après sa carrière dans le football, il s'est aventuré dans la gestion des finances. Quand Larry Smith a quitté la présidence des Alouettes en 2011, plusieurs croyaient que Soles serait un candidat parfait pour le remplacer et ils ont été surpris d'apprendre qu'il n'était pas intéressé.

C'est seulement au cours des deux dernières années qu'on a su qu'il souffrait de la SLA.

«Je n'y croyais pas au début parce qu'il a gardé ça secret pendant longtemps, a dit Charlie Baillie, entraîneur des Redmen en 1987. Même quand il avait des problèmes, il n'en parlait pas.

«Il a toujours le sourire. Il est toujours beau garçon. Mais malheureusement, son corps ne suit plus. C'est très triste.»

Au cours de sa carrière dans la LCF, Soles a effectué 579 courses pour 3007 verges de gains et 20 touchés. Il a aussi capté 326 passes pour 3500 verges de gains et 25 autres touchés.

PLUS:pc