POLITIQUE

La Québécoise Suzanne Côté nommée juge à la Cour suprême du Canada

27/11/2014 09:12 EST | Actualisé 27/11/2014 09:12 EST
PC

La Québécoise Suzanne Côté est nommée juge à la Cour suprême du Canada.

Mme Côté, qui est la la première femme issue d'un cabinet privé à être nommée directement à la Cour suprême, occupera dès lundi prochain le poste laissé vacant par le juge Louis LeBel qui part à la retraite.

Suzanne Côté dirige le Groupe du litige (Montréal) chez Osler, Hoskin & Harcourt s.r.l.

Le premier ministre Stephen Harper, qui a annoncé la nomination de Mme Côté au plus haut tribunal du pays, affirme qu'elle est l'une des plaidantes les plus expérimentées du Canada et qu'elle possède des compétences spécialisées considérables en litige civil et commercial, qu'elle a acquises au fil d'une distinguée carrière de 34 ans.

Suzanne Côté a étudié à l'Université Laval et a enseigné à l'Université du Québec à Rimouski, à l'Université de Montréal et à l'École du Barreau du Québec.

Le premier mistre Harper signale que la décision du gouvernement de nommer la juge Côté a été prise au terme de consultations menées notamment auprès du gouvernement du Québec, de la juge en chef du Canada, de la juge en chef du Québec, du juge en chef de la Cour supérieure du Québec, de l'Association du Barreau canadien et du Barreau du Québec.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter