NOUVELLES

Une juge de la Cour suprême des États-Unis se remet d'une opération

26/11/2014 05:26 EST | Actualisé 26/01/2015 05:12 EST

WASHINGTON - La juge de la Cour suprême des États-Unis Ruth Bader Ginsburg a été opérée mercredi pour déboucher une artère coronarienne obstruée, mais elle reviendra au travail aussi tôt que la semaine prochaine, selon une porte-parole.

Les médecins ont posé à la femme de 81 ans une endoprothèse coronarienne à l'hôpital MedStar de Washington, après qu'ils eurent découvert un blocage à son artère coronarienne droite, selon Kathy Arberg.

La juge Ginsburg aurait éprouvé un malaise mardi soir lors de son entraînement physique habituel. Elle a été transportée par ambulance le soir même.

Elle devrait quitter l'hôpital dans les prochaines 48 heures et pourra siéger aux audiences prévues lundi prochain, selon Mme Arberg.

Depuis plusieurs années, la juge élude toute question sur son départ éventuel de la Cour suprême. Mme Ginsburg a souffert d'un cancer colorectal en 1999 et d'un cancer du pancréas en 2009. Malgré tout, elle n'a jamais manqué un jour de travail.

La juge avait été nommée par l'ancien président Bill Clinton, en 1993.

Plus tôt cette année, des professeurs d'allégeance libérale avaient incité la juge à quitter son poste pour s'assurer que le président démocrate Barack Obama nomme un nouveau magistrat qui partage les mêmes valeurs qu'elle.

Mme Ginsburg a toutefois refusé de se retirer. Elle a continué à apparaître en public et à prononcer des discours partout au pays.

«Qui d'autre que moi devrait être nommé et pourrait avoir l'appui du Sénat? À l'heure actuelle, je ne vois pas pourquoi je serais moins apte à faire mon travail», avait-elle indiqué à l'Associated Press, en août dernier.

Aux élections de mi-mandat, le mois dernier, les républicains ont pris le contrôle des deux chambres du Congrès.

La Cour suprême est composée de neuf membres — huit juges et un juge en chef — qui sont nommés à vie par le président des États-Unis, avec l'accord du Sénat.

PLUS:pc