NOUVELLES

Seahawks-49ers: le premier de deux matches en trois semaines ce jeudi

26/11/2014 07:30 EST | Actualisé 26/01/2015 05:12 EST

SANTA CLARA, États-Unis - La déviation de Richard Sherman sur une passe à l'intention de Michael Crabtree, en zone des buts, a été l'image marquante du match de championnat de la Nationale en janvier dernier, propulsant les Seahawks vers un match du Super Bowl qu'ils ont aisément remporté.

La touche de Sherman a fait dévier le ballon dans les mains de son coéquipier Malcolm Smith.

«Il ne pouvait pas y avoir plus belle façon de terminer ce match-là», a résumé l'ailier défensif Cliff Avril des Seahawks, au sujet de la victoire de 23-17.

Les propos agressifs de Sherman après coup ont fait la manchette et ils pourraient être encore frais à l'esprit des Niners, à l'approche du match de jeudi soir entre ces rivaux de la section Ouest.

Après le jeu, Sherman a offert une poignée de mains à Crabtree, ce qui a amené l'ailier espacé à le repousser en lui portant plutôt sa main au visage. Sherman a éventuellement reçu une amende pour ses commentaires et son geste.

«Pour nous cette histoire-là, c'est du passé, a dit le quart des 49ers, Colin Kaepernick. Nous nous concentrons sur la saison actuelle.»

«C'est de l'histoire ancienne, a ajouté le secondeur Bobby Wagner, des Seahawks. D'un côté comme de l'autre, l'objectif est d'atteindre les éliminatoires.»

Les deux équipes ont un rendement de 7-4 et veulent rester le plus près possible des Cards de l'Arizona, qui ont une fiche de 9-2 au sommet de la section.

Les Seahawks et les 49ers vont d'ailleurs s'affronter deux fois en trois semaines, en incluant le rendez-vous du 14 décembre à Seattle.

Cette particularité fait bien l'affaire de l'entraîneur des Seahawks, Pete Carroll, mais il dit aussi que l'intensité serait là peu importe les dossiers et l'adversaire.

«Nous disputerions les matches comme s'ils étaient pour le titre de toute façon, a mentionné Carroll. Nous voulons être champions de section et nous allons continuer de lutter dans ce but-là, tant qu'il y a de l'espoir. Nous ne voulons pas d'une route facile vers les éliminatoires. Nous voulons mériter notre place.»

L'ailier espacé Anquan Boldin, des Niners, semble souvent à son mieux contre Seattle, avec 86 réceptions et 1091 verges en carrière, en 14 matches. Dimanche dernier contre Washington, il a capté neuf ballons pour 137 verges dont un touché, aidant San Francisco à s'imposer 17-13.

PLUS:pc