NOUVELLES

Nétanyahou veut révoquer les droits de résidence des responsables de violences

26/11/2014 06:46 EST | Actualisé 26/01/2015 05:12 EST

JÉRUSALEM - Le premier ministre israélien a affirmé qu'il oeuvrerait pour révoquer les droits de résidence et les avantages sociaux des personnes ayant commis des violences aux motivations politiques et de ceux qui les soutiennent.

La proposition de Benyamin Nétanyahou, présentée mercredi au Parlement israélien, semble viser les Palestiniens de Jérusalem-Est, dont certains ont mené plusieurs attaques meurtrières ces dernières semaines.

Les résidants arabes de Jérusalem-Est ne sont pas citoyens israéliens, mais bénéficient de droits de séjour qui leur donnent accès aux soins de santé et à d'autres avantages sociaux.

M. Nétanyahou a fait valoir que les personnes impliquées dans des actes violents, de même que celles qui les soutiennent, ne devraient pas pouvoir profiter d'avantages sociaux en Israël. Le premier ministre estime qu'il n'y aurait «rien de plus absurde».

Israël a déjà accentué les mesures de sécurité à Jérusalem et ordonné la démolition des demeures des familles des assaillants en réaction aux violences.

PLUS:pc