DIVERTISSEMENT

Jian Ghomeshi, accusé d'agressions sexuelles, est libéré sous caution (VIDÉO, PHOTOS)

26/11/2014 10:39 EST

L'ex-animateur de CBC, Jian Ghomeshi, qui a été accusé plus tôt aujourd'hui, entre autres d'agression sexuelle, vient d'être libéré sous caution.

Le montant pour sa libération a été fixé à 100 000$.

Jian Ghomeshi devra également résider avec sa mère et ne pourra pas se rendre à l'extérieur de l'Ontario. Son passeport a d'ailleurs été saisi par les autorités.

L'ex-animateur vedette fait face à quatre chefs d'agression sexuelle et à un chef d'avoir vaincu la résistance par l'étouffement, c'est-à-dire, d'empêcher quelqu'un de résister à un acte criminel en l'étranglant.

Il s'est rendu à la police de Toronto, vers 8 h ce matin. On a appris aujourd'hui qu'il était resté en Ontario ces dernières semaines.

L’auteure et avocate Reva Seth s'était remémoré les douloureux événements dans un billet de blogue publié sur Le Huffington Post Québec.


La salle de cour près du centre-ville de Toronto était bondée et bien des journalistes n'ont pas pu y entrer. Un interdit de publication empêche certaines informations d'être rendues publiques.

L'homme de 47 ans a toujours affirmé que ces rapports étaient consensuels.

Hier, Jian Gomeshi a retiré sa poursuite de 55 M$ contre Radio-Canada. Il a été congédié, le mois dernier, et avait accusé le diffuseur public d'abus de confiance et de diffamation.

Le chef de la police invite les victimes à porter plainte

Lors d'une courte conférence de presse, le chef de la police de Toronto, Bill Blair, a dit qu'il n'allait pas commenter l'arrestation de Jian Ghomeshi parce que l'affaire était maintenant devant les tribunaux.

Il a toutefois encouragé les victimes d'agressions sexuelles à porter plainte. Bill Blair a assuré qu'elles seraient traitées dans le respect et la dignité.

Allégations de violence sexuelle

Depuis que Jian Ghomeshi a été congédié, neuf femmes ont accusé l'ex-animateur de les avoir agressées lors de relations intimes. La police de Toronto avait ouvert une enquête criminelle sur Jian Ghomeshi après que trois femmes eurent porté plainte contre lui, le 31 octobre dernier.

Sur Facebook, l'ex-animateur vedette a affirmé qu'il avait « l'intention de se battre directement contre les allégations » dont il fait l'objet, mais qu'il ne compte pas « discuter davantage de la question dans les médias ».

CBC/Radio-Canada a retenu les services de l'avocate torontoise spécialisée en droit du travail Janice Rubin pour enquêter sur les allégations formulées contre Jian Ghomeshi.

LIRE AUSSI:

Jian Ghomeshi abandonne sa poursuite contre CBC

Lucy Decoutere encourage les femmes à parler à la police

CBC embauchera une entreprise externe pour enquêter



Twitter réagit à l'arrestation de Ghomeshi



Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Jian Ghomeshi au fil des années