NOUVELLES

Le Canada n'en fait pas assez pour la sécurité des transports, estime le BST

26/11/2014 06:37 EST | Actualisé 26/01/2015 05:12 EST

OTTAWA - Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) estime que le gouvernement fédéral n'en fait pas encore assez pour contraindre les sociétés ferroviaires et les exploitants des secteurs aérien et maritime à améliorer leurs mesures de sécurité.

Le BST, qui enquête sur les accidents de transports et formule des recommandations au gouvernement, a publié mercredi sa liste de surveillance des enjeux de sécurité pour l'année 2014.

Le document reproche à Transports Canada son manque de surveillance des systèmes internes de gestion de la sécurité des entreprises de transport.

Rappelant les problèmes qui ont mené à la tragédie de Lac-Mégantic, qui a fait 47 morts l'année dernière, le BST affirme que Transport Canada devrait effectuer plus souvent des inspections.

Les simples processus de vérification ne suffisent pas, selon le BST. Transports Canada devrait vérifier régulièrement les systèmes de gestion de la sécurité des entreprises et intervenir rapidement si les inspecteurs remarquent des lacunes.

Selon des documents du gouvernement, les budgets pour la sécurité des entreprises ferroviaires, aériennes et maritimes ont chuté considérablement dans les cinq dernières années, même si les convois transportant du pétrole sont de plus en plus nombreux sur les rails du pays.

PLUS:pc