NOUVELLES

La police de Cleveland publie une vidéo de la mort du garçon tué par balle

26/11/2014 05:09 EST | Actualisé 26/01/2015 05:12 EST

CLEVELAND - Un garçon de 12 ans qui transportait un faux pistolet ressemblant à une véritable arme à feu avait reçu trois fois l'ordre de lever les mains en l'air avant d'être tué par un policier, selon la police de Cleveland, qui a diffusé, mercredi, une vidéo de la confrontation, en plus d'identifier les agents impliqués.

La vidéo, qui est silencieuse, présente des images saccadées. La police a précisé qu'elle était rendue publique à la demande de la famille du garçon, Tamir Rice. La police a également diffusé l'enregistrement d'un appel au 9-1-1 dans lequel on mentionne une arme et on entend un répartiteur envoyer des policiers sur les lieux.

Le chef adjoint de la police, Edward Tomba, a affirmé que la police ne faisait pas ces révélations pour tenter de justifier le geste des agents ni pour montrer au public que quelqu'un avait fait quelque chose de mal.

M. Tomba a refusé de commenter le contenu des déclarations des policiers et de préciser si le jeune Tamir Rice leur avait dit quelque chose.

Les policiers qui se sont présentés dans le parc où se trouvait le garçon ont été identifiés. Il s'agit de Timothy Loehman, un agent de 26 ans embauché par les forces cette année, identifié comme celui ayant tiré sur le garçon; et Frank Garmback, 46 ans, à l'emploi de la police de Cleveland depuis 2008.

Selon la police, Tamir Rice avait reçu l'ordre de lever les mains à trois reprises lorsqu'il a mis la main dans son pantalon pour prendre un objet ressemblant à une arme. La police a par la suite déterminé qu'il s'agissait d'une arme jouet à air comprimé tirant de petits projectiles de plastique.

L'incident est survenu samedi, au moment où les policiers répondaient à un appel au sujet d'une personne armée aperçue dans un terrain de jeux de Cleveland. La police a indiqué que le garçon avait reçu les premiers soins moins de quatre minutes après la fusillade et que le personnel d'urgence était arrivé trois minutes plus tard. Il est mort le lendemain à l'hôpital.

PLUS:pc