NOUVELLES

Évadés d'Orsainville : la défense contestera les amendes suggérées par la Couronne (VIDÉO)

26/11/2014 04:13 EST | Actualisé 26/11/2014 04:13 EST

Les avocats des évadés de la prison de Québec s'opposent aux amendes proposées par la Couronne contre Serge Pomerleau, Denis Lefebvre et Yves Denis reconnus coupables de trafic de stupéfiants. Ils prétendent qu'ils n'ont pas les moyens de payer.

Les avocats des trois hommes qui font à leur tour leurs recommandations sur la peine à imposer à leurs clients se disent surpris des amendes demandées lundi par la Couronne devant le juge Louis Dionne.

En plus de réclamer une peine de 22 à 24 ans de prison pour Serge Pomerleau, l'avocat de la Couronne, Me Antoine Piché, a demandé que la tête dirigeante du réseau de trafic de stupéfiants verse une amende de 3,2 millions de dollars. Le non-paiement d'une telle amende entraînerait automatiquement une peine de 5 à 10 ans de prison supplémentaire, selon le Code criminel.

L'avocat de Serge Pomerleau, Me Mathieu Poissant, mentionne qu'il aurait souhaité être informé plus tôt des amendes que la Couronne comptait suggérer.

Me Poissant affirme que Serge Pomerleau n'a plus d'actifs. « Il est saisi par l'impôt de toutes parts », fait-il valoir. Selon lui, Serge Pomerleau fait face à une dette de 6 millions de dollars en impôts.

Lors d'une conversation enregistrée à son insu pendant l'enquête policière, Serge Pomerleau laissait entendre toutefois qu'il avait accumulé plus de 30 millions de dollars.

L'avocat de la Couronne a également demandé hier que Denis Lefebvre soit condamné à une amende de 1 million de dollars en plus d'une peine de 20 ans de prison. À défaut de payer, Me Piché a précisé ce matin que Serge Lefebvre devrait purger cinq années de prison supplémentaires.

La Couronne a aussi demandé d'ajouter une amende de 240 000 $ pour Yves Denis et de prévoir, en cas de non-paiement, 30 mois de détention en plus des 16 années réclamées hier.

Les avocats de la défense ont obtenu un délai pour préparer leur contestation des amendes suggérées par la Couronne. Le juge a fixé le débat sur les actifs du trio au 8 décembre.

Peines moins sévère réclamées

Les avocats des trois accusés suggèrent par ailleurs des peines moins sévères pour leurs clients. Me Chloé De La Durantaye a suggéré 8 ans de prison pour Denis Lefebvre, qui était considéré comme le numéro deux du réseau de trafiquants. L'avocate a aussi déposé une requête pour réclamer que la détention préventive de son client compte double. Il est incarcéré depuis son arrestation il y a plus de 4 ans.

L'avocat d'Yves Denis a proposé pour sa part d'imposer à son client une peine de cinq ans de prison. Selon Me Rodrigue Beauchesne, Yves Denis devrait aussi profiter d'un crédit majoré de ses quatre années passées en prison depuis son arrestation en raison de ses conditions de détention. Me Beauchesne a insisté sur le bon comportement de son client durant les longues procédures au palais de justice.

Mercredi, ce sera au tour de l'avocat de Serge Pomerleau de faire ses recommandations. Le juge Louis Dionne doit aussi entendre la requête des médias qui conteste l'ordonnance les empêchant de diffuser les images de l'évasion du Centre de détention de Québec présentées par la poursuite la semaine dernière.

Les trois évadés du Centre de détention de Québec, Serge Pomerleau, Yves Denis et Denis Lefebvre, ont été reconnus coupables en octobre d'avoir dirigé un vaste réseau de trafic de stupéfiants en Abitibi.

Les trois criminels doivent aussi subir un procès pour deux meurtres qui est fixé à Montréal en janvier prochain.

Ils font également face à des accusations de bris de prison et d'évasion de garde légale en lien avec leur cavale de juin dernier.

D'après les informations de Yannick Bergeron

Pour voir le bulletin complet ou pour d’autres vidéos de l’émission Ça commence bien!, rendez-vous sur le site de V Télé.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les trois évadés d'Orsainville arrêtés (22 juin 2014)