NOUVELLES

Ebola: 5 689 décès et 15 935 cas (dernier bilan OMS)

26/11/2014 07:20 EST | Actualisé 26/11/2014 07:20 EST
FRANCISCO LEONG via Getty Images
A health worker wearing protective equipment assists an Ebola patient at the Kenama treatment centre run by the Red Cross Society on November 15, 2014. Ebola-hit Sierra Leone faces social and economic disaster as gains made since the country's ruinous civil war are wiped out by the epidemic, according to a major study released on November 15, 2014. Ebola has killed more than 5,000 people, mostly in Guinea, Liberia and Sierra Leone, and is expected to hit economic growth in the region, as border closures and stigma disrupt the flow of goods and people. AFP PHOTO/ FRANCISCO LEONG (Photo credit should read FRANCISCO LEONG/AFP/Getty Images)

Le nombre des morts dus à l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola s'élève à 5 689 sur un total de 15 935 personnes infectées par le virus, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) publié mercredi.

Le précédent bilan de l'Organisation, publié vendredi, faisait état de 5 459 morts sur 15 351 cas. Le nouveau bilan porte sur des chiffres relevés jusqu'au 23 novembre.

L'OMS estime elle-même que les chiffres de ces bilans sont sous-estimés.

PAYS PARTICULIÈREMENT TOUCHÉS : LIBERIA, GUINEE ET SIERRA LEONE

L'épidémie, la plus grave depuis l'identification du virus en 1976, est partie de Guinée fin décembre 2013. Le 23 novembre, on enregistrait dans ce pays 1 260 décès sur 2 134 cas.

Au Liberia, on comptabilisait 3 016 morts sur 7 168 cas.

En Sierra Leone, l'OMS a recensé 1 398 morts sur 6 599 cas enregistrés.

Quelque 600 cas ont été enregistrés en une semaine dans ces trois pays d'Afrique de l'Ouest les plus touchés par l'épidémie. La situation est jugée par l'OMS stable en Guinée, stable ou en déclin au Liberia et "sans doute en croissance" en Sierra Leone avec 385 nouveaux cas confirmés en une semaine.

Au Mali, dernier pays touché par le virus, l'OMS fait état de 8 cas qui ont provoqué 6 décès.

Le bilan au Nigeria et au Sénégal est inchangé depuis plus de 57 jours, avec 20 cas dont 8 mortels au Nigeria et un cas au Sénégal, un étudiant guinéen dont la guérison a été annoncée par les autorités le 10 septembre. Ces deux pays ont été retirés de la liste de ceux où sévit l'épidémie.

LE PERSONNEL DE SANTÉ EN PREMIÈRE LIGNE

Le bilan des décès pour les membres du personnel de santé s'est encore aggravé, avec 340 morts (plus 3 depuis le dernier bilan) sur 592 contaminations (plus 4).

HORS D'AFRIQUE

Aux Etats-Unis, quatre cas ont été enregistrés mais seulement un patient libérien, de retour de son pays, est mort des suites de la maladie, selon le bilan arrêté au 16 novembre. (Un médecin sierra-léonais évacué sur les Etats-Unis y est mort le 17).

L'Espagne a connu un cas d'infection, une aide-soignante qui s'était occupée de deux missionnaires contaminés et rapatriés à Madrid où ils sont morts en août et en septembre. L'infirmière a depuis été déclarée guérie.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

The Survivors: Portraits Of Liberians Who Recovered From Ebola