NOUVELLES

Black Friday Canada 2014: les détaillants ajustent leur stratégie pour satisfaire les consommateurs (PHOTOS)

21/11/2014 11:29 EST | Actualisé 26/11/2014 11:11 EST
Getty

Oubliez le Boxing Day, les commerçants offrent maintenant des soldes avant Noël. À l'instar de nos voisins du Sud, les Canadiens sont de plus en plus nombreux à profiter des soldes du Vendredi noir, aussi connu sous le nom «Black Friday».

Aux États-Unis, le phénomène shopping coïncide avec le vendredi précédant la Thanksgiving, soit le 28 novembre cette année. Pour les détaillants canadiens, toutefois, il est important d'ajuster leur stratégie commerciale en proposant de meilleures promotions, et ce, dans le but de freiner les achats chez nos voisins du Sud. Plus question, donc, de faire un voyage à Burlington afin de se faire ses emplettes du temps des fêtes.

Au contraire, près d'un million de Canadiens pourrait manquer une journée de travail pour aller magasiner cette journée-là, alors que 2,3 millions prévoient faire des achats en ligne le lundi suivant, appelé «Cyber Monday». La majorité des Canadiens (75%) disent préférer les soldes de ces deux journées combinées aux économies réalisées le 26 décembre.

En 2014, les Canadiens qui traversent la frontière pourraient dépenser jusqu'à 1,6 milliard de dollars le 28 novembre.

Le «Black Friday» est le nouveau «Boxing Day»

Le nouveau sondage d'Accenture mené auprès des Canadiens révèle que le même pourcentage de consommateurs (33%) s'attend à faire des bonnes affaires pendant le Boxing Day et le Black Friday. 61% des répondants prévoient faire leur shopping le jour du Vendredi noir et un autre 24% songent à en faire autant.

L'engouement du Black Friday est en grande partie dû aux jeunes âgés de 18 à 24 ans, puisque 81% d'entre eux comptent magasiner ce jour-là. En comparaison, 56% des consommateurs de 45 à 59 ans et 30% des consommateurs de plus de 60 ans profiteront des soldes du Black Friday.

Les détaillants canadiens doivent s'adapter aux nouvelles réalités du marché, selon Robin Sahota, directeur exécutif, Commerce de détail chez Accenture au Canada. «Alors que la popularité des soldes américaines prennent des proportions importantes au Canada, les entreprises seront forcées de couper dans les prix pour satisfaire les attentes des consommateurs, surtout la génération Y», explique-t-il.

Message entendu! Voici donc des détaillants qui se plient à la demande générale dans la galerie ci-dessous:

Vendredi noir au Canada: les soldes à ne pas manquer

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter