NOUVELLES

Austin n'a pas oublié comment Hufnagel l'a aidé à ses débuts dans la LCF

26/11/2014 01:00 EST | Actualisé 26/01/2015 05:12 EST

VANCOUVER - Ils seront sur les lignes de côté comme rivaux dimanche prochain au B.C. Place, lors de la finale de la Coupe Grey, mais Kent Austin et John Hufnagel ont partagé bien d'autres moments dans la Ligue canadienne de football.

Austin a amorcé sa carrière dans la LCF avec les Roughriders de la Saskatchewan en 1987, au moment où Hufnagel cumulait les fonctions de joueur-entraîneur avec l'équipe. Austin a passé dix saisons avec les Roughriders , les Lions de la Colombie-Britannique, les Argonauts de Toronto et les Blue Bombers de Winnipeg, remportant la coupe Grey deux fois — en 1989 avec les Roughriders et en 1994 avec les Lions — et accumulant plus de 36 000 verges par la passe.

Mais mercredi, Austin, l'entraîneur-chef et directeur général des Tiger-Cats de Hamilton, a rendu hommage à Hufnagel, qui assument les mêmes fonctions chez les Stampeders de Calgary, pour avoir facilité sa transition au jeu de football à trois essais, après sa carrière universitaire à Ole Miss.

«J'ai beaucoup de respect pour John, a affirmé Austin. Il (la Ligue canadienne) s'agissait d'un jeu différent, totalement différent de ce avec quoi j'étais à l'aise et auquel j'étais habitué. Ce fut très profitable de pouvoir compter sur une personne comme John pour me donner les conseils dont vous j'ai eu besoin pour, à tout le moins, avoir une chance de réussir plutôt que d'accumuler les moments difficiles liés à l'apprentissage.»

Et il était évident mercredi que Austin a une haute estime de Hufnagel, permettant à l'entraîneur-chef des Stampeders de répondre aux questions en premier, et se disant fréquemment d'accord avec son rival.

Aujourd'hui âgé de 63 ans, Hufnagel se souvient d'un jeune Austin profitant de la chance de jouer à la suite de blessures à d'autres quarts, dont Hufnagel lui-même.

«Pendant ma première année comme entraîneur-chef, je jouais également, mais je n'ai joué que pendant trois quarts parce que j'ai subi une déchirure du tendon d'Achille, a-t-il relaté. À l'époque, nous avions deux jeunes quarts, Jeff Bentrim et Tom Burgess, mais les deux étaient blessés. J'ai fait venir Jeff Tedford, mais il n'a duré que quatre jeux et a subi une fracture à un pied. Et pendant cet intervalle, Kent est arrivé et s'est préparé à jouer. Il a effectué son premier départ contre les Tiger-Cats à Hamilton. Il a gagné son premier match, et a connu un grand match.»

Hufnagel et Austin ont suivi des routes semblables pour arriver aux positions qu'ils occupent aujourd'hui.

Les deux hommes ont joué dans de prestigieuses universités américaines — Hufnagel a été une vedette à Penn State — et ont passé un certain temps dans la NFL avant de déménager au Canada. Après avoir gagné des coupes Grey en tant que joueurs, Hufnagel et Austin ont amorcé leurs carrières d'entraîneur dans la LCF, sont retournés aux États-Unis, avant de revenir au Canada pour assumer leurs fonctions actuelles.

Austin et Hufnagel sont les deux seuls entraîneurs du circuit à combiner les fonctions d'entraîneur-chef et de directeur général.

«Au bout du compte, si vous pouvez prendre les décisions pour construire votre équipe, c'est notre responsabilité de bâtir une formation qui aura une chance», pense Austin.

PLUS:pc