NOUVELLES

La police de Hong Kong arrête les principaux leaders étudiants (VIDÉO)

26/11/2014 08:08 EST | Actualisé 26/01/2015 05:12 EST

HONG KONG - Les policiers de Hong Kong ont arrêté au cours des dernières heures les principaux leaders étudiants du mouvement prodémocratie, en plus de démanteler complètement les barricades érigées depuis deux mois dans le quartier ouvrier de Mong Kok.

Des policiers casqués n'ont mis que quelques minutes à retirer les barricades. La majorité des manifestants sur place ont choisi de quitter, mais d'autres ont brièvement affronté la police dans une rue voisine en attendant l'arrivée possible de renforts en fin de journée.

Des foules se sont effectivement massées en fin de journée, mais les policiers les ont empêchées de reprendre le contrôle du secteur.

Les manifestants de Mong Kok avaient tendance à être plus agressifs et intransigeants que ceux qui se rassemblaient ailleurs à Hong Kong. Les tentatives précédentes pour démanteler le campement avaient souvent donné lieu à des confrontations avec la police.

Un porte-parole de la police, Steve Hui, a annoncé l'arrestation d'un total de 158 personnes, dont certaines pour désordre public, pour attroupement illégal ou pour possession d'arme.

La police a notamment épinglé mercredi Joshua Wong, le directeur du groupe Scholarium, et Lester Shum, le secrétaire général adjoint de la Fédération des étudiants de Hong Kong.

Les deux autres zones toujours occupées par les manifestants sont à Victoria Harbor et dans le district commercial de Causeway Bay.

Par ailleurs, la police de Hong Kong a annoncé mercredi l'arrestation de sept policiers qui aurait tabassé un manifestant le 15 octobre. Des images fimées de l'incident montraient clairement que le manifestant était menotté pendant que les policiers le rouaient de coups.

Les manifestants réclament des mises en candidature libres en vue des élections de 2017, et non seulement les candidatures d'individus autorisés par un comité proche de Pékin.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Manifestation à Hong Kong (18 et 19 novembre 2014)