NOUVELLES

Arabie saoudite: un syndrome respiratoire a fait jusqu'ici 348 morts

26/11/2014 05:28 EST | Actualisé 26/01/2015 05:12 EST

RIYAD, Arabie saoudite - Les autorités de la santé publique de l'Arabie saoudite ont rapporté mardi que la plus récente éclosion du coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) a jusqu'ici fait 348 morts sur le territoire du royaume.

Depuis que la présence du virus a été signalée en avril 2012, 810 cas de MERS ont été identifiés en Arabie saoudite.

Des cas de MERS ont aussi été identifiés jusqu'ici en Jordanie, au Qatar, aux Émirats arabes unis, au Koweït, au Yémen, au Liban et en Iran, mais l'Arabie saoudite est le pays le plus gravement affecté, de loin.

Il existe des preuves croissantes que les chameaux jouent un rôle important dans la transmission du virus. Des études sont en cours pour mieux comprendre le lien.

Certaines des infections se sont produites en grappes de cas entre des individus en contact étroit et un nombre croissant d'infections survient chez les travailleurs de la santé dans des milieux de soins de santé.

Le virus semble donc se transmettre d'un humain à l'autre mais aucune transmission interhumaine soutenue n'a été détectée.

Les personnes qui ont été infectées par le MERS ont eu un syndrome d’allure grippale, y compris des symptômes de la toux, de l'essoufflement et de la fièvre. Plusieurs des personnes infectées par le virus ont aussi eu des symptômes gastro-intestinaux tels que la diarrhée.

PLUS:pc