NOUVELLES

Water-polo: Johanne Bégin devient la première femme entraîneuse en chef de

25/11/2014 02:28 EST | Actualisé 25/01/2015 05:12 EST

MONTRÉAL - Water-Polo Canada a confirmé Johanne Bégin au poste d'entraîneuse-chef de l'équipe nationale féminine senior.

Bégin, âgée de 43 ans, originaire de Québec, devient la première femme à occuper ce poste.

Après avoir quitté le poste d'entraîneuse-adjointe avec l'équipe nationale en janvier 2014, la double olympienne a effectué un retour au Canada en août dernier afin d'assurer la direction intérimaire de la formation canadienne à la suite du départ de Guy Baker.

«C'est vraiment une occasion incroyable qui m'est offerte, a-t-elle reconnu dans un communiqué. Je suis honorée de poursuivre le travail entamé pendant la période intérimaire des trois derniers mois. Avec aussi peu de temps pour finir notre préparation, chaque entraînement sera important. Mais je sais que c'est d'abord en nous serrant les coudes et en travaillant tout le monde ensemble que nous allons y arriver. Maintenant, il faut y croire, embarquer dans le bateau et être prêts à ramer en mettant les bouchées doubles.»

Bégin a joué au sein de l'équipe canadienne de 1991 à 2007 et elle a également évolué pour plusieurs équipes professionnelles en Italie, dont le réputé club Circolo Canotieri de Ortigia.

Elle a pris part à quatre championnats du monde et elle est montée sur le podium à deux reprises aux Jeux panaméricains.

L'équipe canadienne de water-polo féminin a terminé septième aux Jeux d'Athènes en 2004 et elle ne s'est pas qualifiée pour les jeux depuis.

Reconnue pour son talent, sa polyvalence, son leadership et son éthique de travail impeccable, elle a contribué à plusieurs des moments importants de l'équipe nationale. Elle était notamment de la toute première formation canadienne lors de l'arrivée du water-polo féminin aux Jeux olympiques de Sydney, en 2000, où le Canada a terminé cinquième.

«Johanne a une expérience et un vécu incroyables en tant qu'athlète et a participé deux fois aux Jeux olympiques, quatre fois aux Championnats du monde et deux fois aux Jeux panaméricains, a confié le directeur de la haute performance de Water-Polo Canada, Roger Archambault. Elle connaît intimement la dynamique des 18 prochains mois et sait comment aborder ce qui nous attend.»

PLUS:pc