NOUVELLES

Les Communes et le Sénat mettent en commun leurs services de sécurité

25/11/2014 05:09 EST | Actualisé 25/01/2015 05:12 EST

OTTAWA - Les Communes et le Sénat partagent le même toit et partageront dorénavant le même service de sécurité.

La fusillade au parlement, le 22 octobre dernier, a poussé les autorités en charge de la sécurité sur la colline parlementaire à se remettre en question.

Longtemps avant la fusillade, le Vérificateur général et le Bureau de régie interne avaient souligné la nécessité de créer un service de sécurité unifié pour la Cité parlementaire.

La décision de la Chambre des communes et du Sénat d'enfin suivre ce conseil ne couvre que l'intérieur des édifices parlementaires. C'est encore la Gendarmerie royale du Canada (GRC) qui est en charge de la sécurité extérieure.

Depuis l'irruption de Michael Zehaf-Bibeau, armé, à la porte principale, sous la Tour de la paix, la GRC poste en permanence un agent à l'extérieur, devant cette entrée. Jusque-là, les agents de la GRC patrouillaient les lieux surtout en voiture.

Le service de sécurité unifié sera dirigé par un cadre supérieur qui relèvera des présidents des deux chambres. Et on promet que les changements seront rapidement mis en place.

PLUS:pc