NOUVELLES

Le VG soulève des questions sur le programme de réinstallation des militaires

25/11/2014 03:22 EST | Actualisé 25/01/2015 05:12 EST

OTTAWA - La Gendarmerie royale du Canada (GRC) obtient la note de passage du vérificateur général pour la façon dont elle gère son programme de réinstallation de ses membres, mais la Défense nationale fait face à de nouvelles interrogations sur la façon dont elle déplace les militaires à travers le pays.

Le plus récent rapport de Michael Ferguson, qui se penche sur ces deux départements, affirme que les responsables de la Défense ne s'assurent pas suffisamment que les paiements faits en vertu de ce programme sont conformes au contrat.

Peut-être plus important encore pour les membres de l'armée, le rapport du vérificateur général indique que le ministère n'utilise pas l'information dont il dispose pour s'assurer que les militaires reçoivent toutes les prestations de réinstallation auxquelles ils ont droit.

Le gouvernement fédéral consacre 303,4 millions $ par année au déplacement des soldats, marins, pilotes et membres de la GRC à différents postes à travers le pays par l'entremise d'un seul sous-traitant, Services globaux de relogement Brookfield.

Dans un précédent rapport, le vérificateur général questionnait la diligence de la GRC dans la supervision de sa partie du contrat avec Brookfield, mais le nouveau rapport de M. Ferguson indique que la police fédérale a amélioré ses contrôles à ce chapitre.

PLUS:pc