Huffpost Canada Quebec qc

La violence contre les femmes dans le monde résumée en une infographie

Publication: Mis à jour:
Imprimer

C'est une "pandémie" selon les termes l'ONU. Une femme sur trois a déjà été victime de violences conjugales dans le monde, a mis en garde l'OMS dans une série d'études publiées dans la prestigieuse revue médicale The Lancet vendredi 21 novembre. Malgré l'attention accrue ces dernières années à l'égard des violences faites aux femmes et aux filles, celles-ci restent encore à un niveau "inacceptable" selon l'OMS qui juge que les efforts déployés sont insuffisants.

Dans le monde, entre 100 et 140 millions de jeunes filles et femmes ont subi des mutilations génitales, environ 70 millions de filles ont été mariées avant leurs 18 ans, souvent contre leur gré et 7% des femmes risquent d'être victimes d'un viol dans leur vie. "Aucune baguette magique ne pourra supprimer les violences contre les femmes. Mais nous avons des preuves que des changements dans les mentalités et les comportements sont possibles et peuvent être réalisés en moins d'une génération", explique Charlotte Watts, professeure à l'École d’hygiène et de médecine tropicale de Londres.

Pour mieux sensibiliser le public, l'ONU femmes a publié une infographie sur le sujet
La violence contre les femmes

LIRE AUSSI:
La violence conjugale dont personne ne parle
#WhyIStayed: à l'assaut des réseaux sociaux pour dénoncer la violence conjugale
Message aux «batteurs de femmes» d'un jeune qui a été exposé à la violence conjugale

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Les dessins animés contre les violences conjugales
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Violence à l'égard des femmes : état des lieux - ONU

statistiques sur la violence à l'égard des femmes - Virtual ...

Violence faite aux femmes | Oxfam-Solidarité

Les violences contre les femmes, une épidémie ... - TV5 Monde

Violences conjugales : les dépôts de plainte seront encouragés