NOUVELLES

La hausse des prix des maisons aux États-Unis ralentit pour un 10e mois de suite

25/11/2014 04:58 EST | Actualisé 25/01/2015 05:12 EST

WASHINGTON - Les prix des habitations américaines ont grimpé en septembre à leur rythme le moins rapide en plus de deux ans, ce qui reflète les modestes gains des ventes et la hausse du nombre de maisons à vendre.

L'indice Standard & Poor's/Case-Shiller du prix des habitations dans 20 villes, dévoilé mardi, a progressé de 4,9 pour cent en septembre par rapport au même mois un an plus tôt. Il est cependant en baisse par rapport au gain de 5,6 pour cent du mois d'août et constitue la plus faible hausse depuis octobre 2012.

Sur une base mensuelle, l'indice de 20 villes était inchangé pour la première fois en sept mois. Les variations mensuelles ne sont pas ajustées pour tenir compte des facteurs saisonniers. Les prix ont reculé dans neuf des 20 villes par rapport au mois d'août.

La hausse des prix des maisons a ralenti cette année après avoir affiché des croissances de plus de 10 pour cent pendant les deux années précédentes. Les investisseurs ont alimenté les gains en augmentant leurs mises mais ils ont commencé à réduire leurs achats.

Un plus grand nombre d'Américains décident de vendre leur maison, ce qui aide à limiter les hausses de prix. Dans l'ensemble du pays, 2,22 millions d'habitations étaient sur le marché en octobre, une hausse de 5,2 pour cent par rapport à l'an dernier.

L'indice Case-Shiller couvre environ la moitié des habitations américaines. L'indice compare les prix des maisons à ceux de janvier 2000 et créée une moyenne mobile de trois mois. Les données de septembre sont les plus récentes disponibles.

PLUS:pc