NOUVELLES

Des avions bombardent le dernier aéroport de Tripoli, en Libye

25/11/2014 09:59 EST | Actualisé 25/01/2015 05:12 EST

LE CAIRE, Égypte - Des avions de guerre ont bombardé le dernier aéroport encore en service à Tripoli, la capitale de la Libye.

L'attaque s'est produite peu après que le premier ministre appuyé par les milices islamistes ait déclaré que son gouvernement était en guerre.

Tard lundi, le premier ministre Omar al-Hassi a prévenu que son cabinet adoptera dorénavant une attitude de confrontation et de guerre — des commentaires qui ciblaient directement ses rivaux au sein du gouvernement reconnu par la communauté internationale.

Les bombardements, lundi et mardi, de la base aérienne de Matiga — qui est contrôlée par des milices islamistes — semblent témoigner de la volonté du gouvernement central de reprendre la capitale tombée entre les mains des islamistes.

La base est utilisée à des fins civiles depuis l'été dernier, depuis que l'aéroport international de Tripoli a été détruit lors de combats.

PLUS:pc