NOUVELLES

Un autre ministre tchèque reçoit une enveloppe empoisonnée

24/11/2014 09:20 EST | Actualisé 24/01/2015 05:12 EST

PRAGUE - Une enveloppe envoyée au ministre tchèque des Finances contenait du poison, a révélé un responsable lundi.

Il s'agit du deuxième incident du genre en une semaine.

Des tests réalisés sur l'enveloppe expédiée au ministre Andrek Babis ont détecté une quantité mortelle d'un poison dangereux, a dit un porte-parole de l'Institut pour la protection nucléaire, chimique et biologique.

L'enveloppe a été reçue jeudi.

Des tests menés mardi par le même institut sur une enveloppe envoyée au ministre de l'Intérieur Milan Chovanec avaient détecté une quantité dangereuse d'une substance similaire au cyanure.

Les deux enveloppes ont été interceptées avant que quiconque n'y soit exposé.

On ne sait pas pourquoi ces deux ministres ont été ciblés.

Le gouvernement tchèque a récemment lancé une lutte aux trafiquants de drogue et offert son aide aux militants kurdes qui combattent les djihadistes du groupe armé État islamique en Irak.

PLUS:pc