NOUVELLES

Louis Chênevert quitte la direction de United Technologies

24/11/2014 05:37 EST | Actualisé 24/01/2015 05:12 EST

HARTFORD, États-Unis - Le conglomérat américain United Technologies a annoncé lundi la retraite soudaine de son chef de la direction, le Québecois Louis Chênevert, et désigné son directeur financier, Greg Hayes, pour lui succéder.

M. Chênevert, âgé de 56 ans, abandonnera aussi ses fonctions de président du conseil. Il avait obtenu ces deux postes en 2008.

L'homme d'affaires avait notamment piloté en 2012 l'acquisition du fabricant de pièces aéronautiques Goodrich pour 18,4 milliards $ US. La transaction, en plus d'être la plus importante jamais réalisée dans cette industrie, a accru la présence de la société dans le secteur de l'aviation commerciale, alors que son rôle dans le segment militaire diminuait.

United Technologies a indiqué que M. Chênevert avait informé le conseil d'administration que sa retraite des deux postes était en vigueur immédiatement. Edward Kangas, premier administrateur indépendant, a été élu président non exécutif du conseil.

M. Hayes, âgé de 54 ans, travaille chez United Technologies depuis 25 ans et a occupé le poste de directeur financier ces six dernières années.

Ronald Epstein, analyste chez Bank of America Merrill Lynch, a indiqué dans une note aux investisseurs avoir discuté lundi avec la direction de United Technologies. Les dirigeants lui ont répété qu'il n'existait aucun problème financier sous-jacent, de comptabilité ou d'autre ordre au sein de la compagnie et que la décision de M. Chênevert de se retirer n'avait été que la sienne.

«Outre le caractère soudain de l'annonce d'aujourd'hui, nous croyons que cette nouvelle sera bien reçue par les investisseurs», a-t-il affirmé.

La soudaineté du départ de M. Chênevert contraste fortement avec son arrivée au poste de grand patron en 2008. Son prédécesseur, George David, l'avait lui-même désigné dès 2006 pour le remplacer. M. Chênevert était alors président de Pratt & Whitney.

United Technologies est la société mère du fabricant de moteurs Pratt & Whitney, du constructeur d'hélicoptères Sikorsky, du groupe d'ascenseurs Otis et d'autres entreprises spécialisées dans les systèmes aéronautiques.

L'action de United Technologies a avancé de 79 pour cent depuis avril 2008, moment où M. Chênevert a pris les rênes de l'entreprise.

PLUS:pc