NOUVELLES

Ferrari remplace Mattiacci par Arrivabene à la tête de la gestion de l'écurie

24/11/2014 01:49 EST | Actualisé 24/01/2015 05:12 EST

MARANELLO, Italie - Ferrari a remplacé Marco Mattiacci par Maurizio Arrivabene à la tête de la gestion sportive de l'écurie de Formule 1, le plus récent d'une série de changements au sein l'équipe italienne.

Mattiacci n'aura finalement été en poste que sept mois après avoir été embauché en avril pour succéder à Stefano Domenicali, qui avait démissionné.

Dimanche, Ferrari a complété sa première saison sans victoire depuis 1993.

La semaine dernière, l'écurie a annoncé l'arrivée de Sebastian Vettel poour remplacer Fernando Alonso comme pilote no 1 aux côtés de Kimi Räikkönen.

Arrivabene se joint à Ferrari en provenance de Philip Morris, entreprise au sein de laquelle il oeuvre depuis 1997 après une carrière de 20 ans en marketing et promotion en Italie et à l'étranger. Plus récemment, il a occupé le poste de vice-président des communications et promotions de Philip Morris, l'un des principaux commanditaires de l'équipe.

«Nous avons besoin d'une personne ayant une compréhension approfondie non seulement de Ferrari, mais aussi des mécanismes de gouvernance et des exigences de la discipline», a déclaré Sergio Marchionne, le PDG de Fiat-Chrysler qui a assumé la présidence de Ferrari à la suite du départ de Luca di Montezemolo en septembre.

Depuis la victoire d'Alonso au Grand Prix d'Espagne en mai 2013, Ferrari n'a plus gagner en 33 courses. Et si Vettel a engrangé 13 victoires et son quatrième championnat du monde consécutif avec Red Bull l'an dernier, il a été limité à quatre podiums cette saison et il a terminé cinquième au championnat, 217 points derrière le champion Lewis Hamilton.

«Je sais qu’il y a une montage de travail devant moi et c’est aussi pour cela que j’ai choisi ce défi, a déclaré Vettel à l'issue du Grand Prix d'Abou Dhabi, dimanche. Pouvoir gravir une montagne ensemble et gagner au final, ce serait fantastique.»

Alonso s'est classé sixième au championnat des pilotes, Räikkönen à la 12e position et Ferrari a terminé quatrième au championnats des constructeurs.

PLUS:pc