POLITIQUE

Commission Robillard: Ne rien faire mènerait à une situation similaire à la France, croit Claude Montmarquette

23/11/2014 02:24 EST | Actualisé 23/11/2014 02:39 EST

QUÉBEC - Les compressions de 2,3 milliards$ proposées dimanche par la Commission permanente de révision des programmes n'entraîneront pas un ralentissement de l'économie québécoise, selon ses commissaires.

L'économiste Claude Montmarquette, qui siège sur la commission, a réfuté l'idée que ces compressions importantes puissent plonger le Québec en récession.

Au contraire, la province doit contrôler ses dépenses pour réduire le montant dédié au service de la dette, qui s'élève à 11 milliards$ annuellement, ont plaidé les commissaires.

«C'est insoutenable d'avoir un déficit continuel», a dit Claude Montmarquette. Ne rien faire mènerait le Québec à une situation similaire «à celle des Français», estime l'économiste.

Sans mesure de correction, le Québec risque une décote de la part des agences de crédit, ce qui entraînerait une hausse des taux d'intérêts de la province, a poursuivi le commissaire.

Pour voir l'ensemble de la réponse de Claude Monmarquette, cliquez sur la vidéo ci-dessus.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques propositions au ministre Coiteux (tirées du forum Exprimez-vous)