NOUVELLES

Le Revolution bat les Red Bulls 2-1 dans le match aller

23/11/2014 05:25 EST | Actualisé 23/01/2015 05:12 EST

HARRISON, États-Unis - Jermaine Jones a marqué à la 85e minute pour permettre au Revolution de la Nouvelle-Angleterre de l'emporter 2-1 face aux Red Bulls de New York dans le match aller de la finale de l'Association de l'Est de la MLS, dimanche.

Ce résultat procure un avantage significatif au Revolution qui accueillera le match retour de la série au total des buts, samedi, au Gillette Stadium.

Jones a redirigé un centre de Teal Bunbury, qui s'était amené sur le flanc droit après la relance de Lee Nguyen en milieu de terrain. Bunbury avait donné les devants au Revolution en début de rencontre et Bradley Wright-Phillips a ramené les deux équipes à la case départ à la 27e minute.

Les Red Bulls avaient gagné leurs deux matchs contre le Revolution cette saison. Ils avaient notamment signé une victoire de 2-0 le 8 juin, qui avait mis fin à une séquence de 12 ans sans victoire à Foxboro. Ce gain est le premier du Revolution au Red Bull Arena et un premier à New York en 10 présences depuis 2007.

?am?????e à un pistolet semi-automatique. L'indicateur de sécurité orange sur le canon, qui indique qu'il s'agit d'un jouet, avait été retiré, a ajouté la police.

Un homme ayant appelé le 9-1-1 a déclaré au répartiteur avant l'arrivée des policiers que le garçon se trouvait sur la balançoire, qu'il brandissait un pistolet «probablement faux» et qu'il faisait peur à tout le monde.

L'homme a ajouté que le garçon s'amusait à cacher l'arme dans son pantalon et à la ressortir.

«Je ne sais pas si c'est un vrai ou non», a déclaré l'homme au répartiteur.

Selon Jeff Follmer, président de l'Association des patrouilleurs de la police de Cleveland, les policiers n'ont pas été avisés que l'arme du garçon était peut-être un jouet.

L'agent qui s'est présenté au terrain de jeu, situé à l'extérieur d'un centre récréatif municipal, a vu le pistolet déposé sur une table ou un banc, et a observé le garçon s'en emparer et le mettre à sa ceinture, a expliqué M. Follmer.

L'hôpital où l'enfant a rendu l'âme et l'avocat qui représente sa famille ont refusé dimanche que son nom soit rendu public.

L'avocat Timothy Kucharski a déclaré que le garçon s'était rendu au parc avec des amis samedi après-midi, mais il n'était pas en mesure de donner des détails sur l'incident. «Je ne veux pas porter un jugement précipité», a-t-il indiqué.

Me Kucharski veut parler aux témoins et recueillir plus d'information sur ce qui s'est passé. «Nous allons ultimement comprendre ce qui s'est produit», a-t-il dit.

La police de Cleveland a ouvert une enquête sur cette affaire.

PLUS:pc